ARMEL LE CLEAC'H un formidable vainqueur


Le Vendée Globe  2016/2017 a été gagné le 19 janvier 2017, par ARMEL en un temps record de 74 jours, record battu d'un tour du mande en monocoque. Il est resté en tête pendant 80% du temps du parcours !!
Ce 11 mars , voici qu'arrive le dernier classé et 18° de la course : SEBASTIEN  DESTREMEAU.



Voici 2 photos d'ARMEL à son à son arrivée.



Le voici  à METZ en décembre 2013 avec Bernard, moi même et un autre admirateur, est ce même homme ? oui avec ses 2 facettes.  Il était venu à la demande de Banque Populaire son sponsor fidèle.


   

Voici sa position le 19 janvier 2017 quelques heures avant l'arrivée du Vendée Globe


 Et le classement de la même course:



Il a bien voulu dédicacer la photo de MERCATOR IV à CORFOU en  2011.

 
Merci ARMEL pour cette victoire et d'autres qui nous font rêver.
***

Mais aussi n'oublions pas le FORMIDABLE 18° et DERNIER
de la course : SEBASTIEN DESTREMEAU, 52 ans. 
Qui est resté en mer 124 jours contre 74 au vainqueur
50 jours de plus; 66% en plus !!
Voilà un garçon qui aime la mer, et qui a déclaré:
comprendre Bernard MOITESSIER dans son désir de rester en mer .
C'est le premier Vendée GLOBE qui a 18 coureurs classés!  BRAVO.
Il a fait la course tout seul, tant les autres étaient loin.






Bonne Année 2017 en mer






Mercator et ses deux capitaines,
vous souhaitent beaucoup de milles en 2017
pour des navigations pleines de découvertes et de passion.

Après plusieurs années en Grèce nous allons retourner en Adriatique vers la Croatie.







Octobre 2016 : navigations douces

En Octobre la mer est chaude , les coups de vents hivernaux attendent encore, c'est encore la bonne saison.

Nous repartons de LEFKAS, où SUNSAIL a installé sa nouvelle base , impressionnante par le nombre de bateaux.
Ils sont là , à attendre les amoureux de la voile?

  

En face à PREVEZA les pécheurs aussi se mettent aux couleurs de l'automne:
leurs filets sont magnifiques:

De LEFKAS nous redescendons une fois encore vers ITHAQUE 
que l'on ne se lasse pas de visiter
En premier le petit port de FRIKES
où MERCATOR se sent bien.


Il y a toujours plusieurs bateaux
qui aiment à accoster à FRIKES, vers la minuscule digue.
  

Et puis, plus bas le port principal
d'ITHAQUE : VATHI et sa large baie.
La photo sous la nouvelle statue de 
ODYSSEUS dit " ULYSSE"

Chacun sa photo avec ULYSSE:


En remontant on s'arrete à PAXOS la verte et bien calme havre.
Seul sur un quai habituellement bomdé.
Vive  Octobre.




TOUT à une FIN

Même les beaux voyages et
les croisières de rêve:
Sortie de MERCATOR pour l'hivernage

A l'année prochaine.
2017 n'est pas loin 
Ce sera fin avril.


Aout en famille

Nous avons retrouvé MERCATOR au port de CORFOU à la Marina de GOUVIA.
Il  attendait sagement CLARENCE,  CLÉMENT ,  EMILIEN , avec leur Papa YVES.
Je suis arrivé 48 heures avant pour le préparer tout beau.
Les enfants n''ayant jamais navigué ( sauf YVES et moi) , la première sortie fut courte : un petit tour devant la ville de CORFOU.
Tout le monde s'est bien senti, et en redemande pour le lendemain:


Mais avant le soir découvrons les merveilles locales en matière de restauration :  quelques petits calamars feront l'affaire:






     

Comme promis le lendemain nous repartons un peu plus loin, EMILIEN découvre la barre et ses subtilités


   

Il découvre aussi toutes les possibilités de ce bateau :



Le bain pour tous.  
                 
   
Le masque pour voir tous les poissons méditerranéens:

On est joyeux à bord.
  


Mais le must c'est la ballade en annexe:


Ou la balade en scooter:



Et puis c'est le "grand départ" nous allons aller à l'île suivante PAXOS qui est à  25 miles en lignes droite.
Pour cela nous allons traverser la passe entre deux îles, plus ventée : tout le monde s'attache :


A PAXOS, petite visite au monument local, la photo souvenir
                              En août le soleil est fort et lumineux.
           







Le soir repas traditionnel chez notre ami  ..... sous les frondaisons des palmiers et lauriers.
  



Et voilà la navigation totale : 150 miles nautiques,
pour des "débutants" qui n'ont jamais eu le mal de mer,
qui n'ont jamais été impatients de  s'arrêter 
et qui ont passé de bons moments familiaux 




VERS CORFOU 2016

Après avoir changer d'équipage à ATHENES :
débarqué GIL et embarqué PIERRE, nous souhaitons aller à CORFOU, ou MERCATOR prendra ses quartiers d'été.
Petite "promenade" de 250 à 300 milles nautiques que nous avons déjà fait et qui semble ne poser aucun problème.


AVEC Pierre nous avons pu hisser l'ancien génois de MERCATOR IV que nous avons fait gréer pour MERCATOR V où il peut jouer le rôle de grand foc, mais pas de voile de brise car il est trop grand pour cela.
Fier de nos couleurs nous préparons l'itinéraire de retour.








Voici l'itinéraire envisagé:


Cependant au départ d'ATHENES au milieu de tous les pétroliers et cargos qui attendent,
le MELTEM est en route en mer ÉGÉE et ses conséquences - atténuées - se font sentir autour d'ATHENES dans le golfe SARONIQUE qui est agité.

Formidable !  on a un vent de travers tribord, léger angle de gîte,  qui nous pousse rapidement vers le canal de CORINTHE ou nous passerons la nuit.
Le vent forci et nous pousse à bonne allure, nous arrivons tôt à CORINTHE.  Se pose la question : Qu'est ce que l'on fait  ce 25 juin?
On attend la nuit et le lendemain au mouillage bien protégé ou bien passe-t-on le canal de suite? L'interrogation vient du fait qu'après le canal il n'y a pas d'abri sûr avant plusieurs heures.

Demandons à la capitainerie. Elle nous rassure "de l'autre coté du canal tout va bien".
Nous devons  en premier, laisser passer un drôle de bateau, mi remorqueur mi-cargo. Le FASTNET SENTINEL, beau bateau qui semble être aménagé pour de gros travaux, de l'avitaillement en mer, voire recueillir des migrants avec sa bâche pour faire de l'ombre sur le pont arrière et des WC d'extérieur comme sur les chantiers.

le passage du Canal de Corinthe derrière le monstre.
Mais de l'autre coté , surprise !
le Meltem est encore plus fort les 20/25 noeuds de nord sont là, nous nous dirigeons à la recherche d'un hypothétique  abri sur la cote nord ou nous cherchons cet improbable abri, pas facile. Enfin en guise d'abri nous trouvons un haut fond sableux devant un petit village, l'ancre tient bien et l'on attend l'accalmie.
Elle arrivera à 21 heures et tout rentre dans l'ordre. BONNE NUIT ....... jusqu'à 3 heures du matin où une houle réfléchie par la rive sud du golfe (qui n'est pas loin) vient d'arriver et se fait sentir, évidement elle est de travers! Fin de la bonne nuit.  Au matin vers 6 heures on pourra se rendormir.
Avant de repartir pour GALAXIDI petit havre bien protégé au pied de DELPHES où les oies nous attendent. Enfin une vrai bonne nuit après une journée calme.

la nuit au calme du petit port de GALAXIDI

Après GALAXIDI nous voulons repartir vers TRIZONIA, et là même scénario!!    Dés l'arrivée dans le golfe, à la fin de l'abri de GALAXIDI un bon vent de face, après quelques bord carrés nous attendons sagement dans une crique avec un collègue français.
Enfin le lendemain  nous voici enfin à TRISONIA petite île enchanteresse et isolée, sa marina est en ruine mais si sécurisante.
Curieux que cette marina si bien située et fréquentée n'est pas tentée un projet et un investisseur.
A TRISONIA la saison des fleurs bat son plein.
Et puis il y a l'école , la minuscule école primaire.

Dans le port, une surprise:  de prévoyants habitants se font livrer du bois de chauffage pour l'hiver !

Le lendemain notre route a du retard il nous faut accélérer, le rendez vous à LEFKAS pour réparer notre lecteur de cartes du cockpit est dans 48 heures. Il faut foncer!
Et là une autre agréable surprise.
Sur l'écran s'affiche un bateau muni d'un AIS , dont le nom nous dit quelque chose. "FLEUR AUSTRALE" il nous croise à 2 milles nautiques, qui est ce ?

Après quelques minutes la mémoire revient: c'est le bateau de PHILIPPE POUPON et de sa nouvelle petite famille. FORMIDABLE! que fait FILOU ici?  Une tentative de contact par VHF ne donne rien.

Voici l'image sur le site MARINE TRAFIC
Et sur notre écran d'AIS

Il est vrai que la dernière fois que lui ai parlé c'était en .......  1987, il y a seulement 29 ans.
A Charles de Gaulle au comptoir DELTA AIRLINES alors que je m'enregistrais au comptoir de BOSTON ( voir mon aventure forestière dans le MAINE), il s'enregistrait pour  NEW YORK et sa tentative de record de la traversée de l'Atlantique d'ouest en Est . Qu'il réussit en seulement 7 jours et quelques heures, nouveau champion!
Il sera battu l'année suivante de 6 heures, par Serge MADES qui l'améliorera encore d'un jour en 1990.  Aujourd'hui le record est de la moitié du temps de PHILOU mais avec des monstres et en équipage.

Oui FLEURY MICHON était déjà son sponsor en 87 , comme aujourd'hui avec FLEUR AUSTRALE.  Il m'avait signé des autographes pour mes garçons en train de passer leur monitorat aux GLENANS!



Voici une image extraite du site de FLEUR AUSTRALE de cette année, dans le Dodécanèse où il est aller après nous avoir croisé. Lui ira jusqu'à ISTAMBUL pour plusieurs mois.



Plus loin nous arrivons au pont d'IRION qui relie le PELOPONESE au continent. On y passe en admirant les ouvriers qui entretiennent le pont comme des insectes  fructivores sur une pomme!


Là le moteur reprend ses errances, plus de puissance à haut régime, les bactéries ont fait leur oeuvre, elle se sont encore gavées, un petit vent favorable nous incite cependant  à poursuivre et ne pas nous arrêter à  MESSOLONGHI où pourtant il y a un atelier.
Après le cap un havre tranquille nous attends pour la nuit.
Et le lendemain route directe vers LEKKAS où nous attendent notre réparateur d'écran E80 RAYMARINE, notre atelier de nettoyage de la cuve de gazole et notre restaurateur préféré.




L'étrange pieuvre installée à bord pour pomper le gazole directement dans la cuve par la sonde de quantité, le filtrer et le réinjecter dans la cuve par l'alimentation normale, cela durera 2 heures de filtrage.  Les filtres sont changés , ils sont crasseux, les tuyaux débouchés. Depuis plus de problème. C'est une opération lourde. Une vidéo l'illustre.
A la sortie de LEFKAS le dimanche le pont transbordeur est en réparation,  c'est un ferry qui le remplace , la circulation automobile le traverse. De temps en temps il bouge pour laisser passer les bateaux.                                                                   Ensuite ce sera un saut vers PREVEZA et sa baie pour faire une haltes sur la route de CORFOU


Mais une autre halte s'impose le lendemain :  PAXOS, l'île riante au havre sur à la douceur typiquement grecque et à l'ambiance de vacances;
On y retrouve notre restaurant de poissons préféré le TAKA-TAKA, à nous les petites dorades et autre Saint Pierre .


Les dorades du restaurant sont parmi les plus fameuses dégustées en mer Ionienne.

Un peu d'internet pour replonger dans l'actualité que l'on oubli bien volontiers ici:


Un dernier bord vers CORFOU.



Au départ du vol le 7 juillet, vers PARIS la chance de survoler la marina GOUVIA de CORFOU où MERCATOR nous attendra jusqu'au mois d'août avec les petits enfants puis fin septembre pour retourner à l'hivernage.