De NAPLES à CANNES en septembre 2017

Le 22 septembre 2017, après un parcours de presque 2500 kilomètres, MERCATOR V se présente devant le port de CANNES pour intégrer sa place ponton H.

C'est le terme d'un long périple en Méditerranée.

En effet il arrive de SPLIT en CROATIE d'où il en est parti le 18 août.
L'année 2017 à commencé à PREVEZA en GRECE en mai pour remonter à SPLIT en Juin.

Le parcours de fin d'été 2017.






Le voici tout pimpant de retrouver la FRANCE et le vieux port de CANNES dit le PANTIERO est un port très apprécié.


A cette date se tiennent les Régates Royales de Cannes.

Avec des bateaux anciens et parfaitement entretenus voici des navires exceptionnels.
Avec des REQUIN,   des DRAGONS,  d'anciens participants de la Coupe AMERICA comme ce FRANCE du siècle dernier. Tout y est en élégance et prestige.




 























Mais avant d'arriver à CANNES , il a fallu passer par BASTIA où nous avons été bloqué plusieurs jours par un fort mistral.
A l'abri de la péninsule du Cap Corse il soufflait déjà à 26 noeuds  et le bateau avançait à presque 10 noeuds : 9,5.


Bloqué nous avons fait en auto le tour du Cap Corse pour aller voir la GIRAGLIA moutonnant de toutes parts.



ELISA notre équipière a même failli s'envoler !

Pire, las d'attendre nous avons voulu forcer le passage.
Mais il nous a fallu faire demi tour devant la force et la direction du vent. Impossible de prendre le bon cap et u temps de traversée estimé à plus de 30 heures avec des vagues de 4 mètres. Demi tour plein de sagesse.
Nos équipiers pressés par les horaires nous ont "abandonnés". Pas grave d'autres amis cannais sont venus prendre leur place: DOMINIQUE est aussi un vieil ami de GERARD, un vieil habitué de MERCATOR
 GERARD lors du retour.

Le retour après tempête fut très agréable avec une météo parfaite .  Quelques  images du retour.
C'est le passage de la GIRAGLIA.

Avant cela nous avons fait le parcours de ROME (Civitevecchia) - GIGLIO - BASTIA

Voici l'arrivée à GIGLIO


Une traversée parfaite, le temps idéal pour MERCATOR.

Et le port de GIGLIO est magnifique . Dommage que le CONCORDIA y laisse encore des traces depuis son naufrage du 12 janvier 2012.

On se rappelera ce terrible naufrage et son extraordinaire remflouement.

 La coque supportée par des caissons bouées flottera jusqu'à GENES pour y être démantelée.


 La suite très bientot ..............

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire