De la CROATIE en ITALIE à vitesse "grand V"

Le retour débute par la traversée de l'Adriatique.
Le lundi 21 aout 2017, le réveil est difficile à la Marina Kastela, le vent a soufflé fort toute la nuit et le bruit a empêché un sommeil classique.
Aussi comme il continue, on attendra le mardi.
Mettant à profit cette journée pour vérifier les batteries SERVICE qui ne tiennent pas la charge, les nombreux mouillages de l'été ayant fini de les fatiguer.  Le contrôle le confirme et en plus elles sont chaudes . Il faut les changer, heureusement le chantier est bien approvisionné et le porte feuille aussi.  35 kilos chacune, pas vieilles pourtant: 3 ans et demi.


  

Le mardi départ poussé par un vent approprié : 60 milles sont parcouru à presque 7 noeuds de moyenne.
 Le refuge pour la nuit sera le Parc Naturel de LASTOVO avec péage (Parc Naturel oblige ?) sur mouillage à l'ancre.
c'est beau, calme et reposant.


Le lendemain papiers de sortie (Pas "d'Espace SCHENGEN" dans ce tout nouvel état de l'Europe qui a aussi gardé sa monnaie.)
  
On file droit sur VIESTE, pas de vent, tout au moteur et à l'AIS.
Car le trafic est dense dans ce corridor commercial.
60 autres milles parcourus en 9 heures
L'arrivée à VIESTE, ville du sud
bien protégée par une digue solide.


Et le jeudi rebelote avec seulement 57 milles vers BARI
Où un repos mérité est attendu.
  
Voilà 15% du trajet est effectué
Ce trajet total fait 1150 mn sur papier!

Et maintenant BARI -  Monopoli-  puis Brindisi


Le calme de Monopoli et de sa ville typique.



Brindisi 20% du trajet, un jour de repos et un changement d'équipage
Guy et Jean Charles arrivent,
Paul et Gil s'en retournent !
Merci à eux

.... à suivre ...


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire